logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/03/2010

COLORANTS POPULAIRES D'AUTREFOIS

A la campagne, on utilisait surtout les colorants traditionnels extraits pour la plupart des végétaux. Peu variés, douteux quant à la netteté des teintes, d'une résistance inégale au soleil et à la pluie, ils présentaient le grand avantage de ne rien coûter à l'usager. Une partie des teintures familiales venait des haies et des forêts. Gamme variée que celle des colorants ! . Le violet, demandé au bois de châtaignier et à la myrtille. Le marron foncé, à la deuxième écorce  de la même essence. Le noir, au sureau, au putier, au troëne. Le jaune, pour la laine à l'épine-vinette (bois, écorce, racine). Le brun rouge, à une décoction de pelures d'oignons. Le bis, à une infusion de fleurs de tilleul. Les mordants destinés à fixer la couleur manquaient de variétés. Seuls étaient connus le gros sel et le vinaigre. La coloration perdait de son éclat au soleil et au lavage, on réduisait celui-ci au maximum et si besoin était on recommençait la teinture. Le noir de fumée ramassé sous les couvercles, noircissait les sabots, ou mélé à la graisse de porc fondue, procurait un cirage terne mais excellent pour le cuir.

15:37 Publié dans AUTREFOIS | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique