logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/05/2011

PLANTES MEDICINALES


Les herbes de la Saint-Jean passaient pour mettre en fuite les démons. L’ épervière, plante auparavant consacrée au soleil et qui figurait dans les rites alors pratiqués, fut pour ce motif appelée herbe de la Saint-Jean . C’était une des plantes employées jadis par les druides dans leurs enchantements. Le millepertuis, connaît une grande réputation, ses fleurs sont mises dans des flacons d’huile d’olive, que l’on conserve pour s’en servir l’année suivante. Avec le temps, le liquide s’épaissit et se convertit en un baume que l’on appelle « oli rouge » . C’est un excellent vulnéraire, les fleurs doivent être cueillies dans l’intervalle précis qui s’écoule le jour de la Saint-Jean entre les premières lueurs de l’aurore et le lever du soleil. La sauge des prés à laquelle on attribue des vertus merveilleuses, doit être cueillie et bénie le jour de la Saint-Jean. La sauge était jadis la panacée, elle est surtout antisudorale et fait baisser le taux de sucre chez les diabétiques. Le romarin, déjà utilisé dans l’antiquité  est très en vogue au XVI° siècle. Ses fleurs distillées dans l’alcool guérissent les rhumatismes. Le thym en infusion est tonique, antiseptique, antispasmodique, diurétique et vermifuge. La menthe en infusion est tonique, digestive, antispasmodique et antiseptique. La stramoine, introduite en Europe depuis le Mexique en 1577 , est antiasthmatique. Le genévrier de Phénicie est recommandé contre les rhumes de cerveau. Le genet, plante en principe toxique, est diurétique et purgatif…à très faible dose ! .Quand à la rue cultivée par les moines aux siècles derniers, elle est anti-aphrodisiaque !

Commentaires

Et si on les cueille un autre jour c'est foutu Marcel ??????Salut à toi

Écrit par : heraime | 21/05/2011

Bonjour Marcel

Ce qui aussi surprenant avec les dates et heures de ceuillette, c'est que nous avons retrouvé les mêmes exigences dans d'autres pays, avec d'autres plantes. Au Mexique, un guérisseur nous a dit que certaines étaient ramassées à la pleine lune, pour avoir toute la sève, d'autres séchées avec la racine deux jours de suite et pas trois, et qu'il fallait connaitre tout cela pour faire de bons remèdes.

Je suis persuadé que ce savoir des anciens, même si tout n'est pas entièrement exact, repose sur de longues obszervations

Amitiés du grillon

Écrit par : christian | 27/05/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique