logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/11/2011

LE FRËNE (LOU FRAÎSSE)

Ce grand arbre feuillu est depuis lontemps connu et répertorié comme plante médicinale.

En montagne, où il se développe dans des sols profonds et humides, le frêne a toujours été conservé et entretenu, car son feuillage, frais ou séché, servait aussi de fourrage pour le bétail.

Utilisé pour lutter contre la fièvre on l'a souvent appelé le quinquina d'Europe. En décoctions, les feuilles ou écorces seraient en effet très fébrifuges et très sudorifiques. Autrefois, les fortes fièvres étaient souvent soignées avec des tisanes de feuilles de frêne. La plante est également connue pour son effet anti-rhumatismal. Elle est aussi un excellent diurétique et un laxatif léger. Il avait une telle bonne réputation, qu'on le disait capable de soigner les morsures de vipères... Les graines de l'arbre sont trés concentrées en principes actifs et donc encore plus efficaces.

20/10/2011

L' ELIXIR DE GARRUS

Cette préparation mise au point par Joseph Garrus au cours du XVII° siècle était faite à base de safran, d'encens, d'aloés, de myrrhe, de cannelle, d'essence de lavande, de térébenthine; avait la propriété de faciliter la digestion. Il était cependant conseillé de la consommer avec précaution. On disait en effet que, mélangée au vin et bue en grande quantité, elle entrainait une ébriété conduisant à la folie. Même si cette affirmation n'a jamais été vérifiée, il est certain que la présence de safran n'y est pas étrangère car à dose élévée, cette épice devient toxique.

30/09/2011

SOIGNEZ VOS PETITS RHUMES

Contre le "nez bouché" et pour prévenir le dessèchement des muqueuses nasales, dissolvez deux bonnes pincées de gros sel dans un demi-litre d'eau chaude, puis inhalez ou introduisez dans les narines à l'aide d'un flacon goutte-à-goutte.

Pour les maux de gorge, l'eau salée peut également aider à diminuer la douleur. Faites le même mélange et gargarisez-vous quatre à cinq fois par jour. Dans les deux cas, faites bouillir l'eau avant de l'utiliser.

26/09/2011

LE VINAIGRE DE CIDRE

C'est un vieux remède que les anciens appelaient "élixir de jeunesse". C'est également un excellent complément qui aide à nettoyer et à régénérer l'organisme. Il contient en effet plus d'une trentaine de substances nutritives importantes, une douzaine de minéraux, une demi-douzaine de vitamines et d'acides essentiels, des enzymes et de la pectine. Il est notamment riche en potassium, en phosphore, en calcium, magnésium, soufre, fer, fluor et bore. Cette richesse en minéraux le rend particulièrement utile pour soulager les crampes musculaires; on le recommande pour les bursites, mais aussi pour les tendinites et l'arthrose .

02/09/2011

LES PLANTES ANTIBOBOS 2

LA SAUGE ANTITARTRE :

Si vous avez tendance à avoir du tartre sur les dents, machez chaque jour une feuille de sauge officinale. Ce simple geste suivi d'un sérieux brossage vous donnera une dentition parfaite.

 

LE SUREAU ANTISAIGNEMENT:

Le sureau vous sera d'un grand secours si vous saignez du nez. Prenez une feuille pressée et roulée sur elle-même, introduisez-la dans la narine; le saignement s'arrêtera rapidement car le sureau contient des anticoagulants naturels.

 

LA CHELIDOINE ANTIVERRUES:

Cette plante sauvage aux fleurs jaunes pousse le long des vieux murs. Lorsqu'on casse la tige, il apparaît un "lait" jaunâtre. Appliqué régulierement sur les verrues ce latex les fera disparaître. Attention cependant de ne pas en mettre ailleurs sur la peau: il est irritant !

31/08/2011

LES PLANTES ANTIBOBOS

Il existe de nombreux médicaments efficaces pour se soigner, mais pour un petit bobo, le jardin fourmille de ressources pour soulager .

LE SOUCI ANTIPIQÛRES :

Les pharmacies vendent des pommades à base de souci sous le nom de « crème de calendula » . En cas de piqûre d'insecte prendre une fleur de souci, écrasez la et maintenez avec un pansement la douleur va s’apaiser.

 

LA PATATE ANTIFEU:

Pour soulager une brûlure légère, rien de tel qu'une pomme de terre crue. Pelez-la et frottez -la sur la brûlure, c'est radical: l'amidon contenu dans le tubercule agit rapidement et soulage la douleur. On peut soigner de la même façon engelures et gerçures

 

LE CHOU ANTIMIGRAINE:

Si vous avez mal à la tête, il existe un bon remède pour vous soulager, c'est la compresse de chou ! Prenez une grande feuille de chou vert, écrasez-la au rouleau à pâtisserie pour briser les fibres et appliquez-la sur le front, c'est tout .

26/08/2011

JUS DE GROSEILLES

Il faut: 500 grammes de groseilles et 2 pêches .

Lavez les groseilles et les pêches. Passez-les à la centrifugeuse. Buvez rapidement ce jus frais pour bénéficier de ses propriétés reconstituantes, dues à la vitamine C, aux sucres naturels et aux sels minéraux. Comptez également sur ses propriétés diurétiques, en cas d'arthrite ou de rhumatismes. Vous pouvez y ajouter une banane écrasée si vous avez besoin d'un solide remontant.

05/08/2011

LA MÛRE

Le fruit de la ronce possède des propriétés nutritives, astringeantes et dépuratives. Les feuilles bénéficient également d'une grande partie de ces vertus. En cas de maux de gorge, faites bouillir 40 grammes de feuilles de mûres sauvages dans un litre d'eau minérale. Filtrez puis buvez à volonté. Comptez aussi sur cette boisson en cas d'état anémique pour vous aider à vous reconstituer.

25/07/2011

LA POUDRE POLONAISE

Ce remède miracle était censé guérir de l'alcoolisme invétéré, versée à l'insu du buveur dans son verre, la poudre devait le dégoûter à jamais de toute boisson alcoolisée !

Sa composition était la suivante : 0,70 g de poudre d'anis, 0,20 g de cannelle, 0,10 g de quinquina, et 9 g de bicarbonate.

18/07/2011

LA SANTE DANS VOTRE ASSIETTE (2)

LA  LAITUE.

La laitue est surnommée "herbe des sages" , tout simplement parce qu'elle est calmante. Le suc de laitue montée est utilisé en pharmacie pour ses propriétés narcotiques, et même anesthésiques, il est très riche en vitamine E.

________________________________

LE  FENOUIL.

Il favorise les contractions des muscles intestinaux et chasse les gaz. Il facilite la digestion et est très diurétique. Mettez-en quelques feuilles dans les haricots, les fèves ou les choux; ils seront plus faciles à digérer. Pour calmer maux de tête ou d'estomac, buvez un verre de lait chaud dans lequel ont bouilli 4 grains de fenouil.

17/07/2011

LA SANTE DANS VOTRE ASSIETTE

LA MENTHE :

Elle est bien connue pour être rafraîchissante, mais elle possède bien d'autres qualités. Elle est antiseptique et facilite la digestion. Si vous êtes barbouillé, une infusion de menthe vous soulagera. Elle stimule le coeur et le système nerveux, l"estomac, le foie et la bile, les intestins et soulage tous leurs petits maux: crise hépatique, coliques, vomissements, aéraphagie. Ne l'oubliez pas dans la cuisine, vos salades seront plus savoureuses si vous ajoutez quelques feuilles fraîches.

21/05/2011

PLANTES MEDICINALES


Les herbes de la Saint-Jean passaient pour mettre en fuite les démons. L’ épervière, plante auparavant consacrée au soleil et qui figurait dans les rites alors pratiqués, fut pour ce motif appelée herbe de la Saint-Jean . C’était une des plantes employées jadis par les druides dans leurs enchantements. Le millepertuis, connaît une grande réputation, ses fleurs sont mises dans des flacons d’huile d’olive, que l’on conserve pour s’en servir l’année suivante. Avec le temps, le liquide s’épaissit et se convertit en un baume que l’on appelle « oli rouge » . C’est un excellent vulnéraire, les fleurs doivent être cueillies dans l’intervalle précis qui s’écoule le jour de la Saint-Jean entre les premières lueurs de l’aurore et le lever du soleil. La sauge des prés à laquelle on attribue des vertus merveilleuses, doit être cueillie et bénie le jour de la Saint-Jean. La sauge était jadis la panacée, elle est surtout antisudorale et fait baisser le taux de sucre chez les diabétiques. Le romarin, déjà utilisé dans l’antiquité  est très en vogue au XVI° siècle. Ses fleurs distillées dans l’alcool guérissent les rhumatismes. Le thym en infusion est tonique, antiseptique, antispasmodique, diurétique et vermifuge. La menthe en infusion est tonique, digestive, antispasmodique et antiseptique. La stramoine, introduite en Europe depuis le Mexique en 1577 , est antiasthmatique. Le genévrier de Phénicie est recommandé contre les rhumes de cerveau. Le genet, plante en principe toxique, est diurétique et purgatif…à très faible dose ! .Quand à la rue cultivée par les moines aux siècles derniers, elle est anti-aphrodisiaque !

09/03/2011

LA GRIPPE .

PREVENTION .

 

Vous vous sentez patraque, frileux, migraineux, alors une solution : avant d’aller vous coucher, coupez un oignon en deux et posez-le sur votre table de chevet. En effet, l’oignon est une véritable éponge à microbes. C’est pourquoi, en cuisine, on conseille de jeter le reste d’oignon qui ne serait pas utilisé immédiatement pour éviter d’avaler tous les microbes qu’il aurait absorbés.

 

12/02/2011

L' ANTHYLLIS

L'Anthyllis appelé aussi "trèfle jaune" pousse sur les talus ensoleillés et dans les prairies sèches et calcaires, jusqu'à plus de 2000 mètres. Il fleurit en Juin. Autrefois, il était surtout utilisé pour soigner les plaies et les contusions, soit en compresses d'infusion, soit en application directe de la plante fraîche hachée. Il était également trés utilisé en infusions contre la toux persistante et les soins de la cavité buccale, en gargarismes pour la gorge et en bains de bouche pour les gencives. C'est aussi un tonique digestif et un léger laxatif.

ul_anthyllis_vul.jpg

Photo Internet

17/03/2010

LE LARD, UN REMEDE INATTENDU

Dans toute l'Europe, le lard était abondamment utilisé par la médecine populaire. C'était un remède très répandu pour faire disparaître les verrues. Dans les Vosges, il suffisait de se frotter les mains avec un morceau de lard cuit, d'un cochon mâle ou femelle selon le sexe de la personne à traiter. On enterrait ensuite profondément ce morceau de lard, et au fur et à mesure qu'il moisissait, les vilaines excroissances du derme tombaient.

Au Luxembourg, on plaçait, contre les maux de gorge, une tranche de lard frais sur la base du cou, saupoudrée de feuilles de rue (la plante médicinale) coupée finement.

Dans le Vivarais, on guérissait la pleurésie en avalant du lard fondu mêlé à du vin poivré.

Dans le Languedoc, on soulageait les maux d'oreilles en glissant un lardon tiède dans l'oreille atteinte, et dans le sud de la France cette même opération combattait la toux. Pour les maux de dents, on préférait y introduire de la couenne.

MAIS QUE TOUT CECI NE VOUS EMPËCHE PAS DE VOUS REGALER D'UNE BONNE SALADE DE PISSENLITS AUX LARDONS !

animauxfermecochonfermesnord506121.jpg

26/02/2010

PANSEMENTS

DES TOILES D'ARAIGNEES COMME PANSEMENTS.

On a l'habitude, dans les campagnes, de mettre sur les coupures, des toiles d'araignée qui arrêtent l'écoulement du sang. Or ce procédé est dangereux. Dans une des dernières séances de la Société Centrale des Vétérinaires de Paris, un membre de cette société a rapporté qu'un cheval qui avait été blessé par des ronces artificielles et pansé avec des toiles d'araignées ramassées dans une étable où il y a des vaches atteintes de "brow-pox" (?), fut atteint du même mal; une forte éruption de variole du cheval s'est produite. Donc se méfier des toiles d'araignées et leur préférer la charpie, et mieux encore les objets de pansements bien aseptisés !

Le Bas-Alpin du 02/03/1902.

822148945_small.jpg

 

08/10/2009

CREME ADOUCISSANTE POUR LES MAINS

Lorsque vos mains ont été malmenées par des travaux de jardinage ou desséchées par le froid, vous pouvez préparer une crème faite de cire d'abeille, d'huile d'amande douce, d'huile de noix de coco, et de glycérine. Faites fondre au bain-marie; l'ensemble prend l'aspect d'une crème épaisse qui adoucit et hydrate les mains.

06/10/2009

LOTION NETTOYANTE

Faites macérer 15 jours dans du vin blanc des fleurs de sauge, de menthe, de romarin, des clous de girofle et de la racine d'angélique. Filtrez, vous obtenez ainsi une lotion trés efficace pour laver la peau, la débarasser des points noirs et autres boutons.

05/10/2009

LE DENTIFRICE A L'AUBERGINE

Vous pouvez préparer facilement un dentifrice qui fortifie les dents tout en les rendant blanches. Pour cela, faites cuire au four une aubergine coupée en dés et enveloppée d'une feuille d'aluminium. Lorsque les dés sont trés cuits et presque noirs, ils deviennent friables. Ajoutez la même quantité d'argile et de sel, écrasez l'ensemble pour obtenir une pâte homogène.

aubergines_Mvc-607f.jpg

04/10/2009

L'HUILE DE CAMOMILLE CONTRE LES RHUMATISMES

Placez des fleurs de camomille et de l'huile de tournesol dans un bocal transparent exposé au soleil pendant quelques jours. Chauffez ensuite au bain-marie en gardant le bocal fermé. Une fois filtrée, l'huile obtenue  s'utilise chaude en frictions contre les rhumatismes.

camomil2.jpg

23/07/2009

ETONNANT PISSENLIT

Une mauvaise herbe, le pissenlit ?  oui quand il colonise les pelouses et les jardins. Mais comme légume, il peut être cueilli à l'état sauvage dans les prairies, les champs..., ou cultivé dans sa variété améliorée dans les jardins, où il réjouira les abeilles par son nectar et son pollen. Ses propriétés médicinales sont reconnues pour l'élimination des toxines. Sur le plan culinaire, consommez les feuilles en salade ou cuites, mais récoltez-les avant la floraison. Tout est bon dans le pissenlit !, ses boutons de fleurs utilisés comme des pointes d'asperges, se dégustent assaisonnés de vinaigrette. Les fleurs  entraient autrefois dans la coloration du beurre, et se prêtent aujourd'hui à la fabrication de confitures et d'apéritif (voir recettes sur mon blog) . Ses racines pivotantes, grillées, ont été utilisées comme succédané du café.



 

02/05/2009

L' ELIXIR DE LONGUE VIE

La formule de "l'élixir du Suédois" a été retrouvée, après sa mort, dans les papiers d'un médecin suèdois qui aurait vécu 104 ans, sa mère 104 ans, son père 112 ans, et sa grand-mère 134 ans ! Cette extraordinaire longévité serait due à l'usage journalier de 7 gouttes de cet élixir dissoutes dans du vin blanc.

Sa composition était la suivante:

10 g d'aloès, 5 g de myrrhe, 0,2 g de safran, 10 g de feuilles de séné, 10 g de camphre, 10 g de racines de rhubarbe, 10 g de racines de zédoaire, 10 g de manne du frêne, 10 g de thériaque de Venise, 5 g de racines de carline et 10 g de racines d'angélique.

31/03/2009

LES BOUTONS D' ACNE

Pour venir à bout des boutons d'acné, il vous suffit d'appliquer dessus une compresse imbibée de jus de citron, plusieurs fois par semaine ( il est antiseptique et asséchant)

26/04/2008

LES VIPERES -Médecine populaire.

Les vipères étaient bonnes à tout, c'était le remède "polychreste", l' "alexipharmaque" idéal. La chair de la vipère était recommandée dans toutes les maladies cutanées, les fièvres malignes, les maladies convulsives, la faiblesse, le marasme,la phtisie, les maladies épidémiques, et elle était aussi l'antidote de choix contre toutes les morsures de serpents. Le bouillon de vipère servait à ranimer les forces vitales et musculaires.

Une pharmacopée du XVII° siècle rapporte que l'usage des serpents et surtout celui des vipères doit être considéré par les  malades comme "un beau secret" capable de les guérir. On peut lire dans l'ouvrage que la graisse de vipère sert à enduire l'épine dorsale et les jointures. Desséchée, la vipère  est comestible et certains considèrent le cœur et le foie d'un serpent desséché comme un remède "très précieux". 

La graisse de serpent avait la propriété de ramollir les écrouelles, de guérir les rougeurs et taies des yeux, d'aiguiser la vue et de calmer les douleurs de la goutte. La poudre de la peau de serpent passait  pour guérir en 3 jours les plaies récentes. Elle calmait les douleurs d'oreilles, et en gargarismes, les maux de dents.

De nos jours(??) la peau de serpent est appliquée sur les brulures afin de les calmer, on en fait une tisane contre la colique, on applique un fragment de peau de vipère sur les coupures et les blessures, ainsi que sur les dents malades, pour atténuer  la douleur et la tisane de peau de serpent est encore efficace contres les douleurs. La vipère entière, séchée en la suspendant au plafond sert à faire des tisanes et des bouillons. Quand à la graisse de vipère elle est fort estimée pour frictionner les malades atteints de rhumatismes. On s'en sert pour panser les coupures et les blessures ainsi que pour confectionner les cataplasmes que l'on étend sur l'abdomen de ceux qui souffrent de coliques que rien n'arrive à calmer. 

(La saga de l'EMBRUNAIS) 

25/04/2008

LA GRAISSE DE MARMOTTE-Médecine populaire

C'est un liquide fluide, d'une belle couleur dorée, d'une odeur sui generis caractéristique rappelant un peu le fumet d'une perdrix rôtie.

Les dauphinois font grand cas de l'huile de marmotte. C'est à leur avis le remède le plus actif destiné à lutter contre toutes les douleurs. Aucun rhumatisme  ne doit résister à son application. On l'emploie fréquemment  en frictions. Le docteur Offner rapporte qu'on la donne  en ingestion dans le traitement  des coliques hépatiques et qu'en médecine vétérinaire, elle servirait à lutter contre le météorisme .

Quand ils ne l'emploient pas en guise de remède, les montagnards qui en ont toujours une bonne provision, s'en servent pour la cuisine et prétendent  que l'huile de marmotte est particulièrement indiquée pour faire des fritures de pommes de terre.

L'huile de marmotte est si estimée que personne n'ose mettre en doute son efficacité. Elle a une réputation du même ordre que le "génépi" et le "benjoin" . Ces trois remèdes sont les plus caractéristiques de la pharmacopée populaire de Dauphiné. 

(La saga de l'Embrunais)

medium_P4251091.JPG

17/04/2008

Les Guérisseurs (suite)

Dans le Queyras, il y avait énormément de femmes guérisseurs. La plupart d'entre elles agissaient selon une méthode à base de prières. Signes particuliers: elles faisaient leur signe de croix avec le pied nu.

Elles possédaient de nombreuses méthodes extrêmement efficaces, notamment une, très connue contre les vers des enfants: la soigneuse faisait flotter un fil au dessus d'un verre d'eau et après avoir béni et brisé le verre, elle cassait le fil en plusieurs morceaux. Au même moment, les vers se rompaient en autant de tronçons que les morceaux de fil et le mal au ventre était fini!.

Quand aux chirurgiens , la plupart d'entre eux n'étaient pas diplômés.

En 1660, un arrêt du parlement déclara valable l'union des chirurgiens à la corporation des barbiers sous le nom de: chirurgiens-barbiers.

Les chirurgiens avaient l'humiliation de se voir préférer des barbiers. Ceux-ci opérant sans robe ni bonnet passaient pour plus adroits et moins chers. 

(La saga de l'embrunais)

medium_P4161071.JPG

16/04/2008

Les rebouteux ou guérisseurs

Les rebouteux sont des gens qui n'avaient pas fait d'études. On disait qu'ils "savaient", car ils parvenaient à l'aide de remèdes miracles ou de simples manipulations à faire passer une maladie, un mal quelconque.

Chaque village avait son ou ses rebouteux qui pouvaient être un homme ou une femme. Parmi tous ceux-là, les plus renommés de la région étaient ceux d'Embrun et de Veynes. 

Le plus célèbre, cependant était le curé de Sigoyer: Mr Arboud. Et il paraîtrait même que les médecins de la région, qui ne travaillaient plus, avaient adressé de nombreuses réclamations au préfet. On interdit donc au prêtre d'exercer la médecine, par l'intermédiaire de l'évêque de Gap.

Le curé parvint même à guérir du ver solitaire l'un des gendarmes qui venaient l'arrêter !!

Il le suspendit par les pieds à une grosse poutre et plaça en dessous de lui un bol de lait chaud. Il lui fit  ouvrir la bouche et quand le ver descendit il l'attrapa. Le gendarme enchanté de sa guérison, alla la conter à son supérieur et le curé fut laissé en paix tout le restant de sa vie.

(La saga de l' EMBRUNAIS. )

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique